Fiches de révision : bonne ou mauvaise solution ?

Classé dans : Révisions | 0

Tout ce qu'il faut savoir sur les fiches de révision AU CAPES

Le programme du CAPES de SVT est dense alors la majorité des étudiants choisissent de rédiger des fiches résumées pour faciliter leurs révisions.

 

On fonctionne tous de la même façon.  D’abord on créé un planning et on commence à rédiger les fiches les unes après les autres.

Comme je vous l’expliquais dans mon cours sur la théorie du voilier, nous sommes tellement absorbés par ces fiches de révisions qu’on en finit par oublier qu’elles ne sont qu’un outil pour réviser et non pas des révisions en soi.

 

Rédiger des fiches n’est pas une révision !

 

Si l’on ne révise qu’en rédigeant des fiches résumées alors celles-ci ne sont plus des outils, on ne s’en sert pas, on ne fait que les fabriquer pour les mettre dans un classeur.

La rédaction des fiches peut rapidement devenir une perte de temps si elles ne sont pas adaptées à vos canaux d’apprentissage.

 

Il est tout à fait possible de préparer son CAPES sans faire de fiches.

 

Comment tirer le meilleur des fiches de révision sans s’y perdre ?

 

Pour vous donner un maximum d’astuces sur ce sujet, nous étudierons d’abord la fiche résumée idéale.

Ensuite nous verrons comment certaines fiches peuvent vous retarder dans vos révisions grâce à un cas pratique.

Il n’y a pas que les fiches résumées dans la vie, il y a de nombreuses alternatives si elles ne vous correspondent pas. Nous en détaillerons quelque-unes.

Et enfin je partagerai avec vous un exemple de fiches résumées que vous pouvez retrouver dans la préparation au CAPES avancée.

 

Vous pouvez trouver ci-dessous le plan de cet article :

I) Zoom sur la fiche résumée idéale.
II) Les 3 pièges à éviter avec les fiches résumées.
III) Les alternatives aux fiches résumées pour préparer son CAPES.
IV) Un exemple de fiches résumées de la préparation au CAPES avancée !

fiches de revision capes svt

Zoom sur la fiche résumée idéale

Nous avons tous notre propre méthode et nos propres canaux d’apprentissage.

Ce qui marche pour les uns ne fonctionnera pas forcément pour les autres.


Cependant il est tout de même possible d’identifier la fiche résumée idéale.

 

La fiche résumée parfaite doit vous faciliter la vie !


Elle vous donne une vision globale sur une notion. Elle vous permet de retenir facilement l’essentiel.


Elle est :

  • Claire
  • Aérée
  • Concise
  • Logique pour vous
  • Facilement consultable
  • Facile à apprendre

 

La fiche résumée parfaite peut se présenter sous différentes formes. 

  • Manuscrite
  • Rédigée à l’ordinateur
  • Sur une fiche Bristol
  • Sur une feuille A4
  • Imprimée
  • Colorée
  • Schématisée
  • Abrégée…


En aucun cas votre fiche ne doit être un simple recopiage de définitions issues du cours ou d’un livre.

 

Vous devez vous approprier les notions afin de mieux les retenir.

Si ce n’est pas le cas, vous risquez de perdre du temps et de tomber dans l’un des trois pièges les plus courants avec les fiches résumées.

Les trois pièges à éviter quand on fait des fiches résumées

1- Les fiches de résumées façon poupées russes


Pendant très longtemps je suis restée coincée dans le cercle vicieux des fiches de fiches de fiches. Vous voyez de quoi je parle ?


Cette fameuse technique qui consiste à :

– Rédiger ses cours à l’ordinateur.

– Puis reprendre ses cours au propre.

– Puis faire des fiches à partir des cours recopiés au propre.

– Et des fiches synthétiques à partir des fiches rédigées à partir des cours recopiés au propre.

– Et ainsi de suite…

Le tout sans vous parler de mes répertoires de définitions recopiées mots pour mots qui font parfois 5 à 6 lignes à retenir par coeur.

 

On est tous forcément tombés dans ce piège un jour au cours de notre scolarité.


Quel est le risque de cette technique ?


Passer son temps à rédiger des fiches que l’on arrivera jamais à retenir.

Quand on s’en rend compte, on recommence en abrégeant un peu plus jusqu’à perdre complètement la notion initiale.

 

C’est une perte de temps colossale !


Comment éviter ce piège ?


En s’appropriant les notions rédigées dans les fiches et en les organisant en suivant sa propre logique et non celle d’un cours ou d’un livre.


2- Le piège de la fiche imparfaite


Ce piège est un peu moins courant et concerne surtout les personnes qui ont peur de trop synthétiser ou qui sont très perfectionnistes.


Elles rédigent des fiches très longues, très développées avec beaucoup d’informations.

Les fiches sont magnifiques, colorées, bien détaillées.


Quel est le risque de ce piège ?


Au début sur deux ou trois fiches, cela reste facile à apprendre mais quand l’intégralité du programme est à apprendre de cette façon, il devient très indigeste.


Les candidats se rendent compte que les fiches sont trop longues pour être apprises et les reprennent pour les synthétiser à nouveau.

Ils tombent alors dans le piège des fiches poupées russes.


Comment éviter ce piège ?


Garder à l’esprit en permanence que les fiches résumées doivent expliquer un mécanisme, une notion de façon simplifiée pour vous aider à les apprendre.

 

Elles ne sont pas des cours, ni des livres.

Vous pourrez petit à petit rajouter des détails quand vous aurez appris l’essentiel des notions de façon synthétique.


3- Le piège de la confusion outil/révision

 

Rédiger des fiches résumées ce n’est pas réviser !


C’est une confusion très courante.

Même les personnes qui ont une mémoire visuelle ou qui ont besoin d’écrire pour retenir ne peuvent pas apprendre pendant qu’elles rédigent une fiche.

 

Rédiger une fiche c’est se construire un outil de travail.


Cet outil, il va falloir par la suite s’en servir.

Le mémoriser, l’utiliser lors des entraînements sur les annales et surtout pas uniquement les archiver dans un classeur en se disant qu’on les reverra plus tard.


Quel est le risque de ce piège ?


Tout simplement de passer à côté de la théorie du voilier.

Non seulement vous ne saurez pas utiliser vos connaissances mais vous n’êtes pas sûr de les avoir assimilées pour le jour J.

 

C’est le meilleur moyen de se rajouter un stress inutile !


Comment éviter ce piège ?


Quand vous avez terminé la rédaction d’une fiche, entraînez-vous sur des annales ou des exercices avec la fiche à côté de vous.

 

A force de l’utiliser, vous allez la mémoriser.


Et si les fiches résumées n’étaient pas pour vous ?

Les alternatives aux fiches résumées existent !

Il existe autant d’alternatives aux fiches résumées que de candidats au CAPES.

Impossible pour moi de vous en faire une liste exhaustive car cela dépend de chacun d’entre-nous.


Vous pouvez par exemple :

  • Retenir l’essentiel grâce au Mind-Mapping.
  • Schématiser toutes les notions en construisant vos propres schémas bilans et vous constituer un classeur de schéma.
  • Investir dans un livre qui synthétise correctement les notions du programme.
  • Utiliser des fiches résumées toutes prêtes.

 

En parlant de fiches résumées toutes prêtes, voici un exemple de celles que vous pouvez retrouver dans les différents modules de connaissance de la préparation au CAPES avancée.

→ En commentaires de cet article, je vous propose de m’expliquer :

 

  • Si vous utilisez des fiches résumées pour réviser ou pas.
  • Si oui, avez-vous terminé de les rédiger ?
  • Etes-vous déjà tombé dans l’un des pièges ci-dessus ?

 

Je me ferais un plaisir de lire vos commentaires juste en dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *